Conseils et infos > Machines expresso, broyeurs et cafetières

Partager :


La Cafetière à Piston


Voir toutes nos Cafetières à Piston



En France, cette cafetière est aussi connue par ses marques, notamment Melior (une ancienne marque de cafetière) et actuellement largement diffusée par la marque Bodum et Melitta. Le nom de cafetière Bodum est le plus couramment utilisé de nos jours pour parler de ce type de cafetière.
La cafetière à piston a subi plusieurs modifications techniques au fil des ans. La première version, qui semble avoir été fabriquée en France, était d'une forme rudimentaire : un filtre en métal ou en gaze monté sur une tige, et enfoncé dans un pot de café bouillant afin d'accélérer le processus d'extraction.


La légende


La légende veut que cette cafetière ait été initialement inventée par un vieil homme de la Provence. L'histoire raconte que le vieil homme avait l'habitude d'aller faire une promenade sur une colline tous les jours pour avoir un peu de calme loin de sa femme tenace. Peu importe le temps qu'il faisait, sous une chaleur torride ou une pluie battante, le vieil homme sortait faire sa promenade. Comme il cherchait à échapper à sa femme aussi longtemps que possible, il aurait emmené avec lui une peu de nourriture, de bois de chauffage et sa vieille cafetière favorite. Ainsi, ayant atteint le sommet de la colline, il pouvait prendre un long repos, en prenant le temps d'allumer un feu, de manger et de se préparer du café.
Le café de l'époque était généralement fort, amer et au goût médiocre. Il était préparé en mélangeant de l'eau et du café moulu dans une cafetière, puis placée sur un feu ou un poêle jusqu'à ce que l'eau bouille. Ils ne savaient pas à l'époque que l'eau amenée à ébullition détruit les huiles du café, parties essentielles qui donne au café tire tous ses arômes.
Un jour donc, le vieil homme préparait son café de la sorte, mais il oublia d'ajouter le café moulu dans la cafetière. Ce ne fut que lorsque l'eau commença à bouillir que le vieil homme pris conscience de son erreur. Il retira la cafetière du feu et y ajouta le café. Bien entendu, le vieil homme fut surpris de voir le marc de café flotter à la surface de l'eau. Fait la manière habituelle, le marc de café aurait coulé au fond de la cafetière au moment où l'eau se mettait à bouillir. Sa pensée immédiate fut : ''Je ne peux pas boire ça, je vais finir par avaler le café moulu''.
Comme par hasard, alors qu'il se faisait à l'idée de se passer de café pour la journée (il avait apporté juste assez d'eau et de café pour une seule cafetière), un marchand ambulant italien fit son apparition à l'horizon. Parmi les nombreux biens que le commerçant transportait se trouvait un filtre métallique. Le vieil homme vit ce filtre et une idée jaillit dans son esprit. Il utilisa alors une section de ce filtre et l'introduisit dans sa cafetière. En utilisant un bâton de bois, il se plongea l'écran métallique vers le fond de la cafetière, piégeant ainsi le marc de café.
Il pris ensuite une gorgée de son café et aussitôt un grand sourire éclata sur son visage. Le marchand, désireux de savoir pourquoi le vieil homme était aussi souriant, demanda à gouter un peu de son café. D'un air entendu, le commerçant et le vieil homme trouvèrent que c'était le meilleur café qu'ils n'avaient jamais goûté!
L'histoire raconte ensuite que les deux hommes décidèrent d'ouvrir une petite usine de fabrication de leur nouvelle invention: une cafetière avec un piston monté dessus. Leur cafetière leur permis de se faire à tous deux une petite fortune.


De nos jours


Légende mis à part, nous savons que le premier brevet pour une cafetière à piston a été déposé le 2 avril 1929 par un Milanais du nom de Attilio Calimani. Au fil des ans, Attilio Calimani perfectionna ses «appareils pour la préparation de café» pour un meilleur filtrage du café.
L'étape importante qui suivit dans l'histoire de la cafetière à piston se déroula en Aout 1959, quand un autre Italien, Faliero Bondanini, déposa un brevet pour sa version de la cafetière à piston. Il lança alors la fabrication dans une usine française de clarinette appelé Martin SA. La version de Bondanini est devenue très populaire en France, et dès le début des années 1960, elle fut considérée comme un objet indispensable dans chaque foyer. Elle fut également popularisée en Europe par une société britannique du nom de ''Household Articles Ltd'', et plus particulièrement par la société danoise d'articles de cuisine : Bodum.
La cafetière à piston que l'on utilise actuellement se compose d'un récipient cylindrique généralement en verre ou en plastique transparent, muni d'un couvercle et d'un filtre monté sur un axe en métal ou en plastique. Après avoir déposé la mouture au fond de la cafetière, on verse l'eau frémissante et on laisse reposer deux minutes environ (selon le résultat voulu). En exerçant une pression, le filtre s'enfonce jusqu'au bas, séparant le café du marc.
Ce type de préparation du café nécessite d'utilité une mouture de grosseur moyenne. Une mouture filtre pourrait être utilisée avec un temps d'infusion plus court, mais avec le désagrément du marc (trop fin) entre la langue et le palais. Malheureusement, il n'y a guère qu'une brulerie de quartier qui puisse vous fournir une mouture de ce calibre, raison pour laquelle nous conseillons vivement d'associer la cafetière à piston avec un petit broyeur ou moulin à café afin de moudre vous-même le café de votre choix à la bonne mouture.
Compte tenu que ce mode de préparation permet au café de développer tous ses arômes et ses parfums, un café de type arabica (plus riche en arômes) sera mieux approprié. Cela étant, vous n'êtes pas limité dans le choix des cafés, ce sera selon vos goûts.
Il faut cependant noter que le café ainsi réalisé sera plus corsé qu'un café filtre traditionnel, mais cependant moins qu'avec une cafetière moka italienne. La cafetière à piston permet également une extraction plus complète des meilleurs arômes du café.


Recette


Pour préparer une tasse de café, faites chauffer environ 20 cl d'eau fraiche jusqu'à ce qu'elle soit frémissante. Versez une pleine cuillère à soupe de café moulu dans la cafetière, puis versez l'eau dessus. vous pouvez alors brièvement brasser à l'aide d'une cuillère et vous positionnez le couvercle en position haute le temps que l'infusion se fasse.
Comptez 30 secondes à 2 mn selon la force souhaitée et abaissez le piston délicatement pour piéger le marc au fond du récipient.
Il ne reste plus qu'à servir et déguster ...