La Cafetière Filtre

Voir toutes nos Cafetières Filtre


La traditionnelle cafetière filtre qui réveille depuis 50 ans des millions de français est le type de cafetière le plus répandu en France.

Le principe utilisé par cette cafetière est appelé Lixiviation, à savoir que l'eau portée à environ 90°C s'écoule lentement sur le café moulu et le traverse sous l'effet de la gravité, pour s'écouler ensuite sous le filtre.


La petite histoire


Sa conception a beaucoup évoluée au cours du temps et trouve son origine sur le sol français. Les premières cafetières de ce type étaient en porcelaine, en faïence ou en métal. Constituée de deux parties, dans la partie supérieure se trouve le filtre incorporé où l'on dépose la mouture, et sur lequel on ajoute l'eau chaude qui s'écoule lentement dans la partie inférieure.

C'est un français, Jean Baptiste de Belloy, archevêque de Paris, qui inventa le système de la percolation du café et de la première cafetière (appelée aussi le dubelloire ou la débelloire) dans les années 1800. La cafetière était alors composée de deux récipients empilés, séparés au milieu par un compartiment où l'on place le café. On versait l'eau bouillante dans la partie supérieure de la cafetière et le café s'infusait lentement et passait dans le récipient inférieur.

C'est ce même principe qui est utilisé aujourd'hui par les cafetières électriques Melitta, sauf que le filtre en papier est alors posé sur un support. Filtre en papier indispensable qui fut inventé en 1908 par Melitta Benz, originaire de Dresde en Allemagne. Elle eu a l'idée géniale d'éliminer le marc de café qui repose au fond des tasses grâce à un filtre en papier.

A cette époque, il fallait encore faire chauffer l'eau séparément pour la verser ensuite sur le café, et c'est en 1965 que la première cafetière filtre électrique fut développée par Melitta.


La préparation


Le café utilisé pour ce mode de préparation doit être une mouture fine, dite mouture filtre. Choisissez de préférence un café arabica pour ses arômes et ses notes acidulées. Le café robusta, souvent utilisé dans les mélanges premiers prix des grandes surfaces apportera plus d'amertume. Il faut savoir que l'eau draine plus de caféine avec ce type de préparation, raison pour laquelle la cafetière filtre est tant appréciée pour le café du matin. La caféine apportant de l'amertume, il convient donc d'utiliser des arabicas torréfiés Robe de moine qui sont moins riche en caféine.

Comptez une cuillère à café pleine pour une tasse (soit environ 4 gr pour 125 ml d'eau), mais libre à vous de doser plus ou moins selon vos goûts et selon le café utilisé.

Une petite astuce pour mettre en relief les arômes du café consiste à humidifier le filtre papier avant d'y déposer le café moulu, et ensuite de vaporiser un peu d'eau pour humecter la mouture.

Une erreur trop souvent commise consiste à préparer le café à l'avance, la veille au soir pour le lendemain matin, et ensuite de passer sa tasse ou son mug au four à micro-ondes. Sacrilège ? Oui. Mauvais goût ? Encore oui. Réchauffer du café est simplement un mauvais réflexe qui ne fait que détruire un peu plus les arômes du café et qui le rend encore plus amer.

Le café se doit d'être consommé après sa préparation quand il est encore chaud. Mais jamais, jamais réchauffé. Une solution intéressante pour ceux qui veulent garder du café chaud à disposition est de s'équiper alors d'une cafetière filtre avec verseuse thermos. ce type de cafetière permet de garder le café chaud pendant 5 à 6 heures maximum.


Entretien


Tout comme une machine expresso, votre cafetière nécessite un entretien régulier. La première chose consistant à utiliser de l'eau fraîche peu minéralisée pour limiter l'entartrage.
Des produits d'entretiens existent sur le marché, et sur notre site, pour cela. Mais contrairement aux machines expresso, il n'est pas proscrit d'utiliser du vinaigre d'alcool à raison d'1/5 de vinaigre pour 4/5 d'eau.
Faites couler la moitié du mélange, laissez reposer un bon quart d 'heure et faites passer le reste du mélange eau/vinaigre. Il faudra ensuite faire deux rinçages complet à l'eau claire.
La fréquence de ce type d'entretien dépendant en premier lieu de la dureté de l'eau utilisée.