Chacun Son Café remporte le Grand Prix de la Good Economie avec le projet ACT FOR NOUN !

21 octobre 2021

Chacun Son Café remporte le Grand Prix de la Good Economie pour Terra Noun Project dans la catégorie « Préserver les ressources naturelles et la biodiversité ». Une distinction qui vient récompenser le travail réalisé main dans la main avec les petits fermiers de la Région du Noun au Cameroun.

Le Grand Prix de la Good Economie, c’est quoi ?

Cette année, The Good, la plateforme média dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques, et INfluencia, le média des tendances et de l’innovation en communication et marketing, ont lancé le 1er Grand Prix de la Good Economie.

Soutenu par la Communauté des entreprises à mission et le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D), le Grand Prix de la Good Économie récompense les meilleures initiatives d’entreprises engagées pour une transformation écologique, sociale et solidaire de leurs activités.

Le 1er Grand Prix de la Good Economie s’adresse aux grandes entreprises comme aux plus petites, start-up, PME, qui souvent montrent la voie. Il récompense des entreprises et marques BtoC comme BtoB, grand public comme prestataire, de tous les secteurs.

Il s’intéresse à toutes les grandes fonctions de l’entreprise : achats, production, logistique, RH, finance, communication, marketing, vente, IT. Car chacun, à son niveau, a la capacité d’agir pour changer.

Chacun Son Café, Lauréat du Prix Corporate OR

Un jury de professionnels et d’experts du Good, du développement durable, de la RSE, de l’ESS s’est réuni fin septembre pour sélectionner les meilleures initiatives.

L’objectif : récompenser les acteurs qui s’engagent réellement pour une économie plus responsable, une économie qui respecte la planète et ses habitants, et qui œuvre pour la préservation du Bien Commun. 

Car si le respect des ressources naturelles et humaines est dicté par l’urgence écologique et sociale, c’est aussi un momentum économique : plus que jamais, les consommateurs attendent des entreprises et des marques qu’elles s’engagent ! 

Les critères de sélection du Grand Prix de la Good Économie :

  • Capacité à transformer (son business model, son management et les habitudes de consommation…)
  • Caractère innovant de la démarche, du produit, du service, de la formation.
  • Implication des parties prenantes, impact sur l’ensemble de la chaîne de valeur.
  • Adéquation entre les résultats obtenus et objectifs fixés initialement.
  • Scalabilité et pérennité.

Faire rimer profit et durabilité

Chacun Son Café, primé pour Terra Noun Project

Chacun Son Café remporte l’OR dans la catégorie Prix Corporate – « Préserver les ressources naturelles et la biodiversité » pour Terra Noun Project, son projet de transformation de la filière café en réponse aux défis Nutrition et Climat.

Grand Prix Corporate 2021

C’est au Cameroun, un pays membre du bassin du Congo, 1er poumon vert de la planète, que Chacun Son Café s’engage aux côtés des petits fermiers dans un projet de transformation du système agricole de monoculture d’Arabica.

De la culture d’un seul produit, le café, Chacun Son Café accompagne le développement de la polyculture où sont aussi cultivés du bois, des fruits (mangues, avocats, bananes) et des produit aromatiques.

Les bénéfices du projet

Plutôt que le caféier, ce sont les arbres qui stockent l’essentiel du carbone sur une parcelle. Un moyen de reforester avec pertinence une zone victime de déforestation massive et ainsi créer des puits de carbone.

Quant à la polyculture, elle propose une réponse à la nécessité de se détacher du modèle d’agriculture intensive pour s’orienter vers l’agroécologie.

Un modèle plus équitable socialement, plus résilient et plus durable. Elle permet notamment aux fermiers d’assurer l’autosuffisance alimentaire de leur village mais aussi de diversifier et d’augmenter leurs revenus.

Terra Noun Project allie performance économique et réponse concrète aux défis que représentent la disparition de la biodiversité et le changement climatique.

Séchage des grains de café au village de Mbamkouop au Cameroun

Comment ça marche ?

1 Cup 1 Cent : un modèle unique dans la filière café, vérifié et certifié B Corp.

Nous associons les fermiers à la valeur ajoutée finale du café en prélevant 1 centime d’euro à chaque tasse que nos clients consomment. 1 centime représente 5,2% du CA café dans une tasse.

Parmi les entreprises participants au programme : La Maif, LVMH, la Samaritaine, Edenred, Thomson-Reuters, Allianz, Dior, Biogen, The Body Shop, Léon Grosse, Vinci, Believe, Solvay, Berluti, Moët Hennessy, Ruinart, Chaumet…

Na Madame, la fermière la plus âgée du village de Mbamkouop au Cameroun

Pourquoi ce projet ?

L’agriculture est l’accélérateur principal de la déforestation et de la perte de biodiversité dans la ceinture tropicale.
D’après le GIEC, le monde fait face à un risque de famine d’ici 2050.

« Les petits paysans nourrissent l’essentiel de la population mondiale, sans accès ou presque aux chaînes d’approvisionnement industrielles. Nous devons répondre à la nécessité de se détacher du modèle d’agriculture intensive pour s’orienter vers l’agroécologie, plus équitable socialement, plus résiliente et plus durable. En l’absence de régulation, c’est un triste futur qui nous attend, où une poignée de grandes compagnies contrôleront ce que nous mangeons et la façon dont cette nourriture sera produite ».

Les Echos Planète

Transformer la façon dont le monde produit et consomme son alimentation est une nécessité.

Le jardin de café comme principe agroécologique

Les perspectives

Si aujourd’hui Chacun Son Café déploie ce programme dans le bassin du Congo dans la région du Noun au Cameroun, ses prochaines étapes sont Madagascar et la Sierra Leone.

Un programme de mécénat de compétences à distance (digital) ou sur place pour les entreprises participant au programme et souhaitant permettre à leurs collaborateurs de s’investir davantage.

L’ouverture d’une filière de mangues (récolte et transformation sur place) pilotée par la maison de jus de fruits Alain Milliat.

Soulé Fondouo, initiateur du projet au Cameroun

A propos d’INfluencia et The Good


Avec près de 200 000 visites mensuelles sur le site influencia.net, INfluencia est, depuis 15 ans, le média référent des tendances et de l’innovation de la communication et du marketing.

INfluencia la quotidienne est une newsletter diffusée chaque jour gratuitement auprès des
95.000 professionnels du marketing et de la communication, en agence, chez les annonceurs et les médias.

INfluencia, la revue, est éditée 4 fois par an. Chaque numéro est consacré à une thématique majeure et spécifique. Le numéro 33, daté de juin 2020, porte sur « le Good, dessine-moi un monde nouveau »

The Good, est la plateforme média de la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle regroupe un site internet, TheGood.fr, une newsletter hebdomadaire chaque mardi, et des événements (webinaires, The Good Forum, Grand Prix de la Good Economie). 

Soulé Fondouo le soir de la remise des prix au siège des Echos – Le Parisien à Paris