Capuch : Portrait d’un Micro-torréfacteur de café

Les chanceux du marché de Montreuil et d'autres événements parisiens ont pris l'habitude de croiser Capuch, micro-torréfacteur.

Les chanceux du marché de Montreuil et d’autres événements parisiens ont pris l’habitude de croiser Capuch, micro-torréfacteur. Comme d’autres en France, il se faufile ici et là comme un fumet de café torréfié. A la plus grande curiosité de tous.

En période de revendications diverses, Julie Caron, elle, n’en émet qu’une : « Du bon café à prix abordable pour tous ». C’est la raison pour laquelle, vous verrez sa Capuch’, la marque de café qu’elle véhicule sur le marché de Montreuil, donner du plaisir expliquant et faisant goûter son café. Celui qu’elle torréfie depuis un an et demi dans un petit atelier de Montreuil. Les plus curieux vont même jusqu’à visiter l’atelier. La transformation du café est magique. Et si on aime tant le café, « c’est parce qu’il représente bien plus qu’un produit à consommer : il permet la rencontre, il fait partager, il raconte des histoires » explique Julie. Bref, c’est un lien social.

Montreuil, ville de torréfaction

Montreuil est heureuse. La ville affiche enfin une activité artisanale de torréfaction de café. Capuch’ vient combler ce vide en prenant position sur le créneau des circuits courts. C’est à dire être présent au plus près du public : marchés, événements culturels et partenariats avec des AMAP*. « Privilégions le local et la fraîcheur » scande Julie.

De ce côté, la co-créatrice de Capuch’ sait de quoi elle parle, puisque ses cafés sont torréfiés chaque semaine pour être vendu, partout où elle est présente. En gardant son principe fondateur en tête : « La proximité et le l’accessibilité ».

Mine de rien, avec modestie, cette jeune entrepreneuse de la communauté du café fait énormément en proposant ses crus. Rêvons de voyage à l’évocation des provenances terroirs de café qu’elle fait découvrir : Brésil, Guatemala, Ethiopie… Bientôt d’autres terroirs vont être ajouter à cette carte du monde qu’elle fait grandir petit à petit. Comme sa torréfaction.

*AMAP : Association pour le maintien d’une agriculture paysane

Où trouver Capuch’ ?

Sur le marché de Montreuil, auprès des AMAP afin de privilégier les initiatives locales et artisanales et sur http://capuch.fr

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: transparent;background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}