Les différents types de café : on vous dit tout sur vos cafés préférés ! - Chacun Son Cafe Blog

Les différents types de café : on vous dit tout sur vos cafés préférés !

Alors que 2,3 millions de tasses sont bues chaque minute dans le monde, les façons de boire le café sont diverses et variées. Café noir, café noisette, café ristretto, café crème, café macchiato, café latte, café au lait, cortado, flat white, capuccino, café allongé ou moccachino : voici le lexique de tous vos cafés préférés !

 

Grande star des comptoirs, le café espresso est connu de tous. Bien que parfois, le café noisette lui vole la vedette. Mais au-delà de ces grands noms de la scène caféinée, d’autres apparaissent : plus lactés, plus onctueux, plus chocolatés. Vous connaissez la chanson, il en faut pour tous les goûts. La bonne nouvelle est que le café a su se réinventer et offre aujourd’hui autant de possibilités que d’envies à combler. Vous souhaitez les (re)découvrir ? Suivez-nous juste en dessous pour pouvoir à votre tour décrypter cette multitudes de cafés proposés.

 

Café noir (espresso)

Malgré ce que l’on pourrait penser, les français sont les premiers consommateurs d’espresso au bureau, bien devant les italiens. Cette méthode, au départ mise au point par les anglais, mais réellement détaillée et perfectionnée par les italiens au début et milieu du XXème siècle, consiste à infuser du café moulu finement (7g) avec de l’eau (30 à 60mL) sous une pression de 9 bars. Cette pression exercée forme quelques bulles dorées sur le dessus du café. Le temps d’extraction pour une tasse d’expresso doit être compris entre 20 et 25 secondes. Ce procédé offre un café plus dense que les autres et très aromatique.

Très corsé, l’espresso est la base qui permettra de réaliser tous les autres cafés. Lorsque ce dernier est simple, il est composé de 9g de café. Double ? Il en contient 18g.

Voie royale pour un espresso de qualité, la machine à café automatique est l’outil idéal pour l’obtention d’un café en grains fraichement moulus. Pour réaliser le meilleur des espressos, découvrez nos machines de qualité :

Café noisette

Très simplement, le café noisette est un espresso auquel on vient ajouter une goutte de lait. Ce café noir devient alors brun.

Café ristretto

Très similaire à l’espresso, son petit frère le ristretto est un café encore plus serré. Ils sont identiques à une étape près : il est pressé plus fort et nécessite donc bien moins d’eau que l’espresso.

Café crème

C’est un espresso que l’on vient habiller d’un nuage de crème. Pour les personnes qui trouveraient l’espresso trop fort, elles vont donc être amenées à ajouter une petite dose de lait pour adoucir le breuvage.

Café macchiato

Très similaire au café espresso, le macchiato se dote d’une fine couche supplémentaire composée de mousse de lait chaud (voire froid parfois), aussi appelée lait micromoussé. Cette micro-mousse (composée de microbulles minuscules et invisibles à l’œil nu) est le fruit du lait qui mousse, obtenu à l’aide de la buse vapeur de la machine. Pour les plus curieux, vous pouvez en apprendre davantage sur les étapes d’obtention de la micromousse en cliquant ici.

Pour préparer un macchiato, il faut d’abord verser 2/3 de lait chaud dans un grand verre, puis 1/3 de mousse de lait et ajouter l’espresso en toute fin. C’est ce dernier détail qui le distingue des autres boissons.

Café latte

Latte, qui signifie « lait » en italien définit parfaitement le café le plus lacté qui existe sur le marché. Composé d’un café espresso et de lait chauffé à la vapeur(dont la quantité est beaucoup plus importante que la quantité de café présente), le latte fait bien souvent le bonheur des consommateurs peu habitués à l’amertume du café. Touche finale très appréciée, sa légère crème de lait apposée sur le dessus adoucit la boisson.

Très en vogue ces dernières années, le latte est aussi le terrain de jeu de nombreux baristas expérimentés (latte art). Généralement armés d’un sacré coup de poignet, ils dessinent minutieusement de jolies formes sur la fine couche de crème lactée.

Café au lait

Réalisé plus simplement que le latte, le café au lait est un espresso allongé auquel on ajoute du lait chaud.

Pour la petite histoire, le café au lait a vu le jour en France en 1685. Bien que le café ait fait sa première apparition dans l’hexagone en 1644 à Marseille, il devient bien plus populaire lorsque que Louis XIV le découvre en 1669. Qualifiée très vite de « noble », cette boisson séduit le Roi Soleil et ses compatriotes. Néanmoins, le breuvage étant très amer, ils sont obligés d’ajouter du sucre et du miel dans leur tasse. C’est ainsi qu’en 1685, un des médecins de la Cour a l’idée lumineuse d’adoucir l’amertume du café « noir comme le diable » en ajoutant du lait blanc. C’est officiel, le café au lait est né.

Cortado

Assez méconnu, le cortado vient de l’Espagne et son appellation trouve son origine dans sa langue (où cortado signifie coupé). Initialement, l’idée était d’estomper l’acidité d’un espresso, tout en tentant de le rendre un peu plus sucré. Composé d’une double dose courte d’espresso, le cortado est ensuite allongé de 2/3 de mousse de lait. Il est également appelé Gibraltar, à cause du verre dans lequel il est réalisé, ou encore Piccolo en Australie.

Le cortado est habituellement consommé l’après-midi en Amérique Latine, Espagne et Portugal.

Flat White

Très ressemblant au cortado, le Flat White provient quant à lui de l’Australie et de la Nouvelle-Zélandeoù il est très populaire. Néanmoins, ce qui distingue principalement les deux cafés est la manière dont le lait est versé. Il se rapproche également du latte, mais contient moins de lait que ce dernier.

Cappuccino

Emblème de la culture italienne, le cappuccino fait généralement l’unanimité. A l’inverse du macchiato, ce café est servi dans une grande tasse et se compose d’1/3 de lait chaud puis de 2/3 de mousse de lait. Son petit plus ? Le cacao en poudre saupoudré sur le dessus.

Notons que le cappuccino n’est consommé que le matin en Italie (avant 11h).

Café allongé

Comme son nom l’indique, le café allongé (Americano en anglais, Caffè lungo en italien)est tout simplement un café que l’on vient allonger en versant un espresso simple ou double dans un verre d’eau chaude.

En règle générale, plus un café est allongé, plus il y a d’eau qui passe à travers le marc dans le porte-filtre de la machine. Ainsi, son goût est plus amer et son taux de caféine plus élevé qu’un espresso. Vous pensiez l’inverse ? Et bien non ! Plus un café est allongé, plus il est naturellement en contact avec l’eau et par conséquent, il libère davantage sa caféine. Ce temps de contact café / eau détermine le taux de caféine. Un espresso est en contact avec l’eau pendant 25 secondes, contrairement à plusieurs minutes pour un café allongé.

Mocaccino

Très peu caféiné, le moccachino est avant tout un cappuccino auquel on vient ajouter un peu de crème et de chocolat. Le tout saupoudré de cacao en poudre.

Maintenant que vous maîtrisez les appellations de ces différentes boissons, il ne vous reste plus qu’à connaître leur mode de préparation. Café filtre ? Machine à espresso ? Dosettes ? Promis, on vous confie la suite à la prochaine pause-café.

 

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: transparent;background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}