CHACUN SON CAFÉ :
UNE ENTREPRISE À MISSION

Certifiée B-Corp,
Chacun Son Café fait partie de la 1ère génération d’entreprises à mission avec un modèle économique pérenne orienté autour du bien commun.

2018-Certifee-B-Logo-White-L.png

LE LABEL B CORP

Cette certification vient récompenser 16 ans d’engagements et s’inscrit dans une politique ambitieuse de développement durable engagée dès 2005.

Un minimum de 80 points est requis pour obtenir la certification, Chacun Son Café en a reçu 85,6. A titre de comparaison, le score moyen d’une entreprise classique est estimé à 50,9.

Chacun Son Café est fière d’intégrer la communauté des #BCorps et d’y rejoindre les 3 821 autres entreprises (dont 120 françaises) pionnières qui veulent réconcilier but lucratif et intérêt général.

C’est une étape notable dans notre démarche qui se veut aussi le signe d’un changement vers une plus grande responsabilité et une plus grande transparence dans ce secteur.

bcorp_good

NOTRE OBJECTIF :
un café à empreinte carbone positive en 2025.

 Du grain à la tasse, nous développons un système non plus destructeur mais régénérateur, de façon non pas à gaspiller mais à générer de la ressource.

Nos engagements pour une chaîne de valeur maîtrisée :

1. Réduire ses propres émissions directes et indirectes
2. Réduire les émissions des autres :
– En commercialisant des solutions bas carbone (à certaines conditions)
– En finançant des projets bas carbone en-dehors de sa chaîne de valeur

Pour contribuer à l’augmentation des absorptions mondiales, elle doit :
3. Augmenter les puits de carbone :
– En développant les absorptions de carbone chez soi et dans sa chaîne de valeur
– En finançant des projets d’absorption hors de sa chaîne de valeur

Une approche théorisée par le cabinet Carbone 4 à travers son référentiel Net Zéro Initiative.

B-Corp-French-Certifee-Black

Notre chaîne de valeur
est maîtrisée

01

Des méthodes de culture durables

Nous travaillons à un retour à des méthodes de production durables et à la reconstitution d’un couvert forestier dans les plantations grâce à des culture en biodynamie et en agroforesterie.

Ces modes de production sont grandement étudiés pour leur durabilité environnementale et leur rôle au niveau de la conservation de la biodiversité. Nous participons à la formation des exploitants à ces méthodes afin d’éliminer l’usage de produits chimiques et phytosanitaires.

Un café bio par essence : ces principes permettent de cultiver un café « bio par essence », respectueux de la biodiversité. Une nécessité dans un contexte où le coût de la certification exclut la majorité des producteurs qui cultivent pourtant leur café dans des conditions “biologiques”.

02

Qui contribuent à réhabiliter les forêts primaires

La culture du café en agroforesterie est une culture de café de forêts consistant à planter des arbres fruitiers servant d’ombrage aux pieds de caféiers.

Nous développons des projets de développement de l’agroforesterie notamment à Jinotega au Nicaragua et dans le région du Noun au Cameroun.

La création d’une zone de permaculture autour du café sur 100 kilomètres de diamètre à Noun permet de mettre un coup d’arrêt à la déforestation galopante du bassin du Congo, 2ème poumon vert de la planète.

03

… et qui ouvrira des droits aux crédits à carbone pour nos entreprises partenaires :

Un crédit-carbone (ou crédit compensatoire) est une unité de mesure correspondant à une tonne d’équivalent CO2. Cette unité de mesure est utilisée pour faciliter les transactions visant à réduire l’impact des activités humaines sur le climat.

Ainsi par l’achat de crédits-carbone, toute personne peut investir dans des projets d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique ou de reforestation, qui contribuent à réduire les gaz à effet de serre (GES) présents dans l’atmosphère.

Lors de l’achat d’un crédit-carbone, c’est bel et bien une tonne de CO2 qui sera retirée de l’atmosphère.

Avec Terra Noun, nous serons bientôt en capacité d’accorder des crédits-carbone à nos entreprises partenaires.

04

Le choix de modes de transport “lents”

Le café vert est acheminé par voie maritime des pays d’origine du café vert la Belgique puis stocké à l’entrepôt de Seabridge.

Le transport ferroviaire direct vers le site de Seabridge nous permet de remplacer les camions par des trains, ce qui réduit le trafic routier et l’empreinte CO2.

05

Un stockage en entrepôt aux normes “Green Building” de l’UE.

Bâti à partir de matériaux de construction efficaces sur le plan énergétique et alimenté à l’énergie verte produite à partir des 4 600 panneaux photovoltaïques du toit, l’entrepôt de Seabridge est titulaire du certificat « Bâtiment vert » de la Commission européenne.

Grâce à un système unique de gestion des déchets, les déchets y sont triés, recyclés et réutilisés comme matières premières dans d’autres produits. Seabridge, par l’intermédiaire d’EFICO, a adhéré aux dix principes du Pacte mondial des Nations unies. Un système de mesure de l’énergie met en évidence les domaines à améliorer chaque année.

06

Une torréfaction artisanale en Atelier Manufacture Bio.

Notre torréfaction est réalisée manuellement, traditionnellement et artisanalement dans un atelier.

Celui-ci est labellisé “Manufacture Biologique” et notamment façonnier production biologique pour le réemballage de café (grains et moulu).

07

Le premier emballage de café 100% recyclable.

Nous appliquons un engagement 0% d’aluminium et 0% de produits de l’industrie du pétrole pour le conditionnement et la fabrication de nos emballages.

Nos cafés sont conditionnés en sachet sous azote pour une conservation optimale des grains, ce qui remplace le matériau aluminium.

Un processus de R&D est en cours de finalisation dans notre atelier de torréfaction pour la sortie du 1er packaging de café 100% recyclable. Un exercice difficile pour un produit aussi volatile et sujet à l’oxydation que le café.

08

Pour le façonnage : une collaboration avec un atelier protégé

Nous collaborons avec l’ESAT Trianval, qui emploie des personnes en situation de handicap physique, sensoriel ou mental et leur permet de s’insérer durablement dans le tissu social et économique.

Ces personnes en situation de handicap ont pour mission entre autre le conditionnement de nos packagings de café.

09

Des consommables 100% biodégradables, recyclables ou réutilisables.

Nos consommables sont réalisés à partir de matériaux 100% naturels et renouvelables, ils sont soit recyclables soit biodégradables :

  • Sucre en poudre : papier de qualité FSC pour tout ce qui touche aux forêts labélisé Forest Stewardship Council.
  • Spatules à café en bois biodégradable dont le bois utilisé est issu d’une source naturelle renouvelable, conforme à la norme européenne EN 13432.
  • Gobelets biodégradables ou compostables. Mais nous préférons aider nos clients à mettre en place une solution plus durable avec les contenant réutilisables de notre partenaire KeepCup.
10

Le marc de café : un biodéchet géré selon le principe d’économie circulaire.

Le marc de café est considéré comme un déchet organique. On appelle les déchets organiques (ou biodéchets), tous les résidus d’origine animale ou végétale.

Les déchets organiques sont « fermentescibles » : ils se décomposent sous l’action de certains micro-organismes qui en font leur nourriture.

Nous aidons nos clients à la collecte et au recyclage du marc de café utilisé comme engrais pour l’agriculture et notamment la culture de pleurotes !

11

Une exigence ancrée dans les objectifs développement durable de l’ONU

Les 17 objectifs de développement durable définis par l’ONU nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous.

Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice.

Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

Chez Chacun Son Café, les ODD sont intégrées à la stratégie, au cadre réglementaire et aux actions, à travers 4 piliers essentiels : l’approvisionnement durable, l’impact positif sur les moyens de subsistance, la prospérité des agriculteurs, la réduction de l’impact sur l’environnement.

odd

Envie de tester ?

Demandez-nous un devis,
un conseil ou une dégustation

Nous vous rappelons dans les 24 heures !