La pause-café : un facteur clé de bien-être pour les collaborateurs en entreprise ! - Chacun Son Cafe Blog

La pause-café : un facteur clé de bien-être pour les collaborateurs en entreprise !

En cette semaine de la Qualité de Vie au Travail (QVT), faisons le point sur un élément indispensable du bien-être au travail : la pause café ! Selon une étude réalisée par l’IFOP, 84% des salariés considèrent la pause-café comme étant un moment indispensable.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises et de collaborateurs sont soucieux des conditions dans lesquels ils peuvent apprécier cette parenthèse privilégiée. Car, en plus d’être un breuvage bénéfique pour notre cerveau notamment grâce à la caféine et aux antioxydants qu’il renferme, le café est un facteur de cohésion unique.

Nous vous expliquons ainsi pourquoi la pause-café en entreprise ne doit pas être sous-estimée !

1/La pause-café, un facteur de bien-être psychique et physique

Quelle que soit la profession exercée et son degré de pénibilité, chaque collaborateur est amené à répéter plusieurs tâches au cours de sa journée. La pause est une opportunité de mouvement permettant de prévenir ou d’apaiser d’éventuels troubles musculaires, douleurs lombaires ou tous autres inconforts liés aux postures imposées par la tâche. L’alternance de ces différentes positions en abandonnant plus fréquemment son bureau permettra à certains muscles endoloris / endormis de travailler davantage. La pause apparaît comme moment de détente nécessaire à la prévention des troubles musculo-squelettiques liés au travail.

Souvent accompagnée d’un café, la pause permet à chaque collaborateur de se détendre, se désaltérer, de profiter d’un moment-plaisir ou bien d’une dose de caféine stimulante pour l’organisme.

A ne pas oublier que cette pause est une obligation énoncée à l’article L3121-33 du Code du travail affirmant que “dès que le temps de travail quotidien atteint six heures, le salarié bénéficie d’un temps de pause d’une durée minimale de vingt minutes”.  

Photo et machine à café : ANIMO

2/ La pause-café, un facteur de bien-être social

Positive au niveau individuel, cette pause-café est également un moment opportun pour resserrer les liens entre collègues.

Selon un sondage réalisé pour Carte Noire par l’IFOP, 73 % de la jeune génération (les moins de 35 ans) considèrent ce rituel comme un moment de détente favorisant l’intégration et la relation entre les équipes et leur manager.

Elle est la parenthèse incontournable de la journée qui facilite échange et détente : les salariés discutent entre eux, apprennent à se connaître, partagent conseils, nouvelles et projets, professionnels comme personnels. Des affinités peuvent se créer et certains différends peuvent éventuellement se régler dans une atmosphère plus agréable et moins stressante. Sans aucun doute, cet espace-temps récréationnel favorise les échanges de vive voix.

Dans un écosystème de travail parfois très (voire) trop connecté et aux emplois du temps chargés, les relations humaines se sont nécessairement transformées. Les équipes se parlent via un système de messagerie interne, ont tendance à s’envoyer  des emails au lieu de se te téléphoner et ont du mal à trouver un créneau dans leur agenda pour fixer une réunion ou un rendez-vous.

Dans ce contexte, la pause-café est un facteur de cohésion sociale, permettant de palier les écueils de la digitalisation des organisations et des agendas serrés.

Source : aduro

3/ La pause-café, bon pour la productivité

Dans la journée de travail de chacun, la pause-café est une respiration. Entre deux réunions et quelques dossiers urgents, il est important pour les collaborateurs de prendre le temps de couper. Naturellement, la pause-café s’offre à eux. C’est ainsi qu’ils retrouvent leurs collègues dans l’espace détente leur étant logiquement dédié. Ce break permet aux employés de s’aérer l’esprit et couper avec leur to-do list quelques instants. La convivialité prend le dessus et aussitôt de retour assis sur leur chaise de bureau, concentration et motivation reviennent au galop. L’esprit libéré, la créativité et l’inspiration sont favorisées par ce nécessaire intermède.

Selon une étude sur le rôle sociétal du café en entreprise, Le café est perçu par 75% des responsables de services comme un « vecteur d’efficacité pour l’entreprise » et serait même un outil de « management furtif » pour renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe.

Bien que l’objectif premier ne soit pas de discuter dossiers avec ses collaborateurs, certains sujets peuvent être évoqués plus spontanément et des solutions peuvent émaner plus rapidement que prévu. Ces discussions informelles autour de la machine à café sont parfois bien plus stratégiques que l’on ne le pense et permettent ainsi de stimuler la productivité. 

4/ Un sentiment d’appartenance à l’entreprise renforcé

D’après un publication d’Ifop, l’étude européenne de majeure envergure sur les effets du café aux Annales de Médicine Interne Européens : Pour 79% des interrogés, la pause-café permettrait de renforcer un sentiment d’appartenance et serait le moyen le plus efficace pour créer un esprit d’équipe et se décloisonner.

Et d’après da-mag, “au sein d’une entreprise, l’offre café s’impose comme le reflet de son dynamisme et de son standing, tout en véhiculant une certaine évolution des modes de management, façon « great place to work ».”

Il est clair que, reposés et reboostés, les salariés bénéficiant d’une pause-café de qualité sont plus reconnaissants envers leur entreprise, apprécient ce temps passé avec leurs pairs et l’entreprise en tant que telle pour les initiatives qu’elle prend.

Bien loin des séminaires ou des journées de team building, la pause café peut paraître anodine et moindre face à des moments dédiés à renforcer la cohésion entre salariés. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’elle est bien plus fréquente, si ce n’est quotidienne voire plus, et qu’elle demande un investissement moins conséquent, tant sur le plan financier, qu’humain et technique. En mettant à disposition des machines et du café de qualité, dans un espace calme et approprié aux besoins des salariés, ils se sentent considérés et fiers de travailler pour une entreprise bienveillante, mature et engagée sur le sujet.

Enfin, correctement aménagé, l’espace pause-café est également un lieu que prestataires et personnes extérieures peuvent être amenées à fréquenter. Il reflète ainsi les valeurs et les considérations de l’entreprise. Une raison additionnelle pour ne pas négliger l’importance de cet écrin.

Ajouté aux vertus du café (amélioration de notre temps de réaction, de notre capacité d’attention et de notre raisonnement logique), le déguster entouré de ses collègues est un geste précieux, à la croisée de l’empathie, de la productivité, du bien-être et du repos. Ainsi, la qualité de l’espace détente et du café servi importe aux yeux des salariés car ils ont conscience que cette pause leur est doublement bénéfique. Réel atout pour les sociétés qui, conscientes que c’est un pilier majeur en terme de cohésion et d’appartenance à l’entreprise, font ou feront de ce rituel un moment à haute valeur ajouté. Et pour celles n’ayant encore pas mesuré l’importance de celle-ci aux yeux de leurs salariés, il est donc grand temps de reconsidérer ce rendez-vous sacré et caféiné.

Pour plus de conseils sur l’amélioration de la qualité de vie au travail, découvrez le hors-série spécial semaine de la QVT sur le site Happy Job. 

 

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: transparent;background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}