Les Pays
d'origine
du café

A chaque pays un café unique.


Voyage au coeur des terres de café : 

Nous avons souhaité vous faire découvrir la culture du café au sein des pays d’origine de nos cafés de spécialité pour comprendre ses enjeux d’un point de vue économique, social et environnemental, et ajuster la manière dont nous agissons sur la filière en tant que torréfacteur et distributeur. 

Nous vous partageons nos recherches et nos conclusions.  

Partons ensemble à la découverte des pays producteurs !

Les pays producteurs sont situés dans la zone intertropicale qui favorise de par ses conditions météorologiques et géologiques la culture du café.

La tendance actuelle dans l'intégralité des zones de production est la valorisation de la durabilité et de la qualité pour répondre à deux enjeux majeurs : les conséquences du réchauffement climatique et la situation de paupérisation des producteurs de café qui les pousse petit-à-petit à s'orienter vers d'autres cultures. 

Amérique Latine

Brésil, Colombie, Pérou

Des grandes exploitations brésiliennes aux petits producteurs des versants montagneux de la Cordillère des Andes, la culture du café en Amérique Latine est plurielle, à l'image de ce vaste continent. L'Amérique Latine est en tous cas le premier exportateur mondial, dont la production est dominée par l'Arabica. C'est également le plus grand exportateur de café bio.

Brésil

Si le premier producteur de café au monde se caractérise par une industrialisation des méthodes de culture pour répondre aux besoins imposés par les grands espaces, il capitalise aujourd'hui sur les cafés de spécialité. 

Pérou

Le café est majoritairement cultivé sur les versants montagneux de la Cordillère des Andes, à une altitude entre 800 et 2 000 mètres. Des conditions idéales pour un café de qualité ! Le Pérou produit majoritairement de l’arabica.

Colombie

La région caféière est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011. La tradition du café y est décrite comme « le symbole le plus emblématique de la culture nationale colombienne et ce qui a valu à la Colombie sa renommée mondiale ».

Amérique Centrale

Nicaragua, Costa Rica, Mexique, Guatemala

Couverture forestière, sol volcanique fertile, climat tempéré, sources d’eau naturelles et isolement naturel : l'Amérique Centrale offre des conditions idéales pour la culture du café. Il y est cultivé majoritairement par de petits producteurs dans des plantations de 3 à plus de 10 hectares.

Nicaragua

Plus de 30 000 familles dépendent directement de la production de café qui est aujourd’hui la principale source de revenu du pays. Les exploitations sont petites, environ 3 hectares. Le café est cultivé sur les pentes volcaniques du pays.

Costa Rica

Le café est cultivé par de petits producteurs dans des plantations de 5 à plus de 10 hectares. Beaucoup de petites fincas sont réunies en coopératives. Tout se passe dans le centre du pays appelé aussi « hauts plateaux ».

Mexique

Le Mexique produit principalement de l’arabica de haute qualité, très demandé à l’exportation. Le café est cultivé principalement par de petits exploitants au nombre de 500 000. Le Mexique produit une grande quantité de café bio.

Séchage du café - Guatemala © EFICO

Guatemala

Le café est majoritairement cultivé dans le sud du Guatemala, où les conditions offertes par les montagnes de la Sierra Madre sont idéales. Couverture forestière, sol volcanique fertile, climat tempéré, sources d’eau naturelles et isolement naturel garantissent un bon développement des cerises de café. La culture de l’or noir est ainsi à l’origine de politiques actives de protection de l’environnement avec la création de réserves naturelles. On dit que le café du Guatemala est un des meilleurs du monde.

Afrique

Ethiopie, Burundi, Ouganda

L’Ethiopie serait le berceau du café et le lieu de naissance de l’arabica. Il y tient par conséquent une place historique et traditionnelle dans l’économie. Plus de 150 variétés de cafés sont identifiées en Ethiopie contre une cinquantaine dans le monde. Les pays d'Afrique peuvent compter sur des altitudes favorables, de petites exploitation et une culture "bio par essence" qui rend leurs grains de café attractifs sur un marché qui s'oriente vers la durabilité et la qualité.

Ethiopie

Cultivé à flancs des montagnes, le café pousse également sur des plateaux entre 1200 et 2300 mètres. Bien qu’il n’existe pas de certification officielle, 95% de la production éthiopienne est estimée biologique par essence. 

Burundi

Le pays produit essentiellement du café Arabica. Les plus grands atouts au Burundi sont entre autres le climat équatorial humide et l'altitude, ce qui est vraiment idéal pour la production d'un excellent arabica. Le café du Burundi est très prisé et recherché.

Ouganda

8ème producteur mondial, l'Ouganda est le 2e pays producteur de café en Afrique. Le café représente la moitié de l’économie du pays avec 500 000 agriculteurs soit 21% de la population, dont 15 000 producteurs biologiques.

Asie

Inde, Indonésie, Vietnam

La zone Asie est réputée pour produire une majorité de café Robusta idéale pour le café dit "conventionnel" mais aussi pour des assemblages de qualité. Ici aussi, la culture du café de spécialité commence à être encouragée. 

Inde

60% de la production se passe dans le Sud, où le climat connaît le moins de variations possible. L'Inde se caractérise par des arabicas "moussonnés" et des systèmes agro-forestiers qui assurent la durabilité de la production.

Indonésie

4ème pays exportateur de café, l'Indonésie produit 90% de robusta pour 10% d’arabica. 90% de la production de café indonésien provient de petits agriculteurs de moins de 1 ha. 11 millions de personnes vivent du café.

Vietnam

2ème producteur mondial et 1er exportateur de robusta, le Vietnam exporte 95% de sa production de café. La culture du café représente plus de 3 % du PIB national et fait vivre 3 millions de personnes. Le café de spécialité y est encouragé.